• Accueil
  • /PMA – Procréation Médicalement Assistée

PMA – Procréation Médicalement Assistée

Aujourd’hui, de plus en plus de couples consultent leur médecin suite à leur problème d’infertilité et doivent recourir à des techniques de Fécondation In Vitro (FIV). En France, la FIV permet 2,8% du total des naissances chaque année, soit 23 000 enfants.

Comblement des rides
horizontal break

Définition PMA

La Procréation médicalement assistée est l’ensemble des procédures permettant à un couple infertile de concevoir un enfant. Deux méthodes sont possibles : l’insémination artificielle et la fécondation in vitro.

Les techniques

La fécondation in vitro (FIV) repose sur deux techniques :

  • La FIV: Fécondation in vitro.
  • La FIV assistée ou ICSI : Injection intra cytoplasmique de spermatozoïde.

Il est important de différencier la PMA de la GPA (Gestion pour autrui), qui requiert une femme de porter un enfant pour un autre couple. La GPA est interdite en France.

Causes de la stérilité

La stérilité touche aussi bien les femmes que les hommes. Il existe de nombreuses causes :

  • Des troubles de l’ovulation.
  • Des pathologies de type hydrosalpinx ou endométriose.
  • Une glaire hostile aux spermatozoïdes.
  • Dans 8 à 30 % des cas, la stérilité reste inexpliquée.

A qui destiné à la PMA ?

  • Les couples ayant des difficultés de fécondation naturelle.
  • Les femmes célibataires recourant au « don de sperme ».
  • Les femmes en couples « homosexuels ».
  • Les couples dont un ou les deux partenaires sont porteurs d’un virus (HIV, Hép. B, Hép. C).
  • Les couples nécessitant le recours à un don d’ovocyte.

Que prévoit la Loi ?

En France, la loi de bioéthique n’autorise la PMA qu’aux couples de moins de 43 ans fournissant la preuve d’une vie commune d’au moins deux ans. La loi de bioéthique interdit le double don de gamètes (ovocytes et spermes).

Dans les autres pays tels que le Belgique, le Danemark, la Suède, la Finlande, la Norvège, l’Espagne, les Pays-Bas, le Royaume- Uni ou encore les États-Unis, le Canada, Israël, l’Islande et l’Afrique du Sud autorisent la GPA et la PMA pour toutes les femmes en âge de procréer, qu’elles soient seules ou en couple, hétérosexuelles ou lesbiennes.

Effets secondaires

Comme toute acte chirurgicale, la ponction ovarienne peut entraîner des complications anesthésiques, hémorragiques, infectieuses. La stimulation ovarienne des ovocytes peut entraîner une fatigue de corps de la femme : des douleurs abdominales, des vomissements, une diarrhée, une augmentation de la taille des ovaires, une prise de poids brutale et des troubles respiratoires.

La grossesse à l’aide de la FIV est généralement plus compliquée que la grossesse naturelle.

Anesthésie

La ponction des ovocytes se réalise sous anesthésie locale.

Délai entre deux tentatives

Il faut attendre 6 mois pour une deuxième tentative. Ce délai est cependant plus court pour les femmes de plus de 38 ans.

La fécondation in vitro

La FIV (Fécondation in Vitro) consiste à féconder en laboratoire un ovule avec un spermatozoïde. L’ovule préalablement prélevé est introduit d’un spermatozoïde pour la fécondation. Une fois la fécondation réalisée, l’ovule se transforme en pré-embryon et est introduit dans l’utérus pour continuer son développement.  La FIV est recommandée pour les couples ayant tentée l’insémination artificielle un résultat défavorable.

Déroulement

1. Stimulation ovarienne : cette procédure est un traitement hormonal pour augmenter le nombre de follicules produits par les ovaires et contrôler le déroulement de l’ovulation. La stimulation nécessite des injections sous-cutanées et des visites cliniques pour les tests sanguins et l’échographie vaginale.

2. Prélèvement des ovocytes : Après 32 à 36 heures de stimulation hormonale, le prélèvement d’ovocytes est réalisé à l’aide d’une petite aiguille introduite dans le vagin. La procédure dure environ 15 à 20 minutes sous l’anesthésie locale. La patiente peut sortir de la clinique quelques heures plus tard.

3. Insémination : les spermatozoïdes et les ovocytes sélectionnés en laboratoire sont mis en contact dans l’environnement de culture à la température du corps pendant plusieurs heures.

4. Fécondation in vitro : les ovocytes fécondés se transforment en embryons le jour suivant.

5. Transfert embryonnaire : les embryons sont transférés dans l’utérus de la femme 3 jours après l’incubation.

6. Cryopréservation : Après le transfert d’embryons, le reste des embryons peuvent être aussi congelé pour des tentations ultérieures.

ICSI – La FIV assistée

La FIV assistée est un complément de la FIV classique. Elle permet d’inséminer un ovule en y micro-injectant un spermatozoïde le plus fort. Cette technique est conseillée au cas où l’on dispose d’un nombre très faible de spermatozoïdes.

Déroulement

Les étapes de la FIV assistée sont identiques à celles de la FIV classique, seule la technique d’insémination est différente car elle impose une préparation préalable des ovocytes et des spermatozoïdes. Seuls les ovocytes matures seront micro-injectés par des spermatozoïdes.

1. Stimulation ovarienne : cette procédure est un traitement hormonal pour augmenter le nombre de follicules produits par les ovaires et contrôler le déroulement de l’ovulation. La stimulation nécessite des injections sous-cutanées et des visites cliniques pour les tests sanguins et l’échographie vaginale.

2. Prélèvement des ovocytes : Après 32 à 36 heures de stimulation hormonale, le prélèvement d’ovocytes est réalisé à l’aide d’une petite aiguille introduite dans le vagin. La procédure dure environ 15 à 20 minutes sous l’anesthésie locale. La patiente peut sortir de la clinique quelques heures plus tard.

3. Insémination : L’ICSI impose une préparation spéciale des ovocytes et des spermatozoïdes. Seuls les ovocytes matures seront micro-injectés. Les spermatozoïdes sont également sélectionnés en fonction de leur mobilité.

4. ICSI : les ovocytes fécondés se transforment en embryons le jour suivant.

5. Transfert embryonnaire : les embryons sont transférés dans l’utérus de la femme 3 jours après l’incubation.

6. Cryopréservation : Après le transfert d’embryons, le reste des embryons peuvent être aussi congelé pour des tentations ultérieures

Prix

Intervention Prix
FIV De 3.000€ à 7.000€

Les tarifs présentés sont une liste non exhaustive, pour plus d’informations concernant les prix des prestations, rendez-vous sur la clinique de votre choix.

Qu'est-ce que le diagnostic génétique préimplantatoire en PMA ?

Le Dr Attila Vereczkey, gynécologue obstétricien de Budapest (Hongrie), nous explique qu’est-ce que le diagnostic génétique préimplantatoire en PMA.

Cliniques PMA